Le Béhourd

Présentation du Béhourd

 

Le Béhourd est un sport de mimicombat pratiqué en armure médiévale. Il est une adaptation contemporaine des tournois de chevaliers (grandes mêlées où l’on s’affrontait à partir du XIIIème siècle.

Il se traduit par un combat de deux équipes complètement armurées dans un espace de jeu clos appelé “lice”.

Le but

  1. Rester debout ! Il suffit de trois appuis au sol pour être éliminé.
  2. Affaiblir l’adversaire. Les armures sont des répliques émoussées (épées, haches) permettant d’affaiblir ou de désorienté l’adversaire en le frappant.
  3. Mettre au sol ! Lorsque l’adversaire est affaibli ou désorienté, il faut le mettre au sol en usant de prises, de balayages ou même de percussions. Une fois mis au sol, il est éliminé !

La Fédération Française de Béhourd dénombre une augmentation exponentielle d’année en année de ces licenciés :

graph

  • 2013 : 40
  • 2014 : 70
  • 2015 : 120
  • 2016 : 180
  • 2017 : 210
  • 2018 : 300

 

Ces chiffres répertorient uniquement les compétiteurs.

equipefr

De nombreuses associations existent sans pour autant être affiliées à la Fédération Française de Béhourd (FFB). Le nombre de pratiquants en France est estimé à 2000. La plupart sont actifs uniquement sur des tournois amicaux ou des démonstrations.

Lors de la création de la FFB en 2014, quatre équipes se sont présentées aux qualifications françaises de béhourd. En 2019 la Fédération recense pas moins de 22 équipes.

 

L’association Auvergne Béhourd

L’Association Auvergne Béhourd, crée en 2013 est un club engagé bien au-delà de la ville de Clermont-Ferrand, des combattants venant de l’Allier, de la Haute Loire, mais également d’autres département de la grande région Auvergne-Rhône Alpes.

A travers une passion commune : combat médiéval en armure (le full contact médiéval), l’équipe “les Bannerets d’Auvergne” cherche à mettre en valeur les différentes sections locales afin de mutualiser les efforts et sensibiliser le public aux valeurs de ce sport.